actualités  à propos  contact
fiche  dossier  presse

Dehors devant la porte

Une pièce qu’aucun théâtre ne voudra jouer et que personne ne voudra voir
de WOLFGANG BORCHERT

Dehors devant la porte est la seule pièce de théâtre de Wolfgang Borchert. Il a mis huit jours pour l’écrire. Poussé par l’urgence, il n’avait pas la patience de s’occuper des lois et règles de l’écriture dramatique. Cette absence de conventions donne un style et un rythme uniques. Ce qui doit être dit est dit. Comme dans Woyzeck de Büchner, le texte et son contenu sont cru, direct et sans fioritures. Mais les situations et l’atmosphère de la pièce laissent pourtant la place à l’humour à l’irréel et à l’imagination du spectateur.

Cette pièce est clairement un cri de révolte qui mène sa charge de manière droite et implacable. Elle est d’autant plus redoutable qu’elle laisse le spectateur faire tout le travail critique. Dans le droit fil de la démarche de la Compagnie, ce texte a été choisi parce qu’il permet une dénonciation sociale forte et un questionnement métaphysique, et ce, sans assommer le spectateur de morale.

La richesse et la diversité des thèmes traités de Dehors devant la porte en font un monument de la littérature allemande de l’après-guerre.

Mise en scène et son
Benjamin Knobil

Musique
Marco Trosi

Décor et Costumes
André-Noël Gaudin

Lumières et régie
Christophe Kerhli

Vidéo
Olivier Zuchuat

Distribution
Heidi Kipfer
Valérie Liengme
Bernard Kordylas
Roberto Garieri
Romain Lagarde
Mathieu Delmonté