actualités  à propos  contact
fiche  dossier  presse  photos

Les Magichiens

Les Magichiens a été crée à Lausanne le 24 juillet 1996 à la Cité des Spectacles, le spectacle a été présenté du 19 au 27 octobre 1996 au théâtre Am Stram Gram à Genève, les 2 et 3 novembre 1996 à la Halle 2C à Fribourg et au festival jeunes talents de Cournon d'Auvergne.

Description du projet

Les Magichiens est un spectacle tout public accessible dès quatre ans, d'une durée approximative de 45 minutes et adapté au plein air ou pour une salle.

L'histoire

Il fait chaud, c'est l'été et Toutou s'ennuie car ses maîtres sont partis en vacances sans lui. A côté de lui se trouve une grosse poubelle avec un os qui dépasse. Il ne peut l'atteindre car la chaîne qui le relie à sa niche est trop courte.

Arrive la chienne Hifi qui, elle non plus, n'a pas pu partir en vacances ; elle s'est échappée du chenil où l'avaient placée ses maîtres. Libre de ses mouvements, elle peut fouiller dans la poubelle et prendre l' os qui en dépasse. Hifi jette à Toutou tous les objets incongrus et non comestibles qu'elle y trouve, dont un costume, un chapeau et un livre de magicien.

Toutou fait apparaître un os magique et se met à accomplir des prodiges. Mais il découvre que le livre, le manteau, et surtout le chapeau, appartiennent au méchant magicien de Basketville. Hifi, trouvant que le chapeau est du dernier chic Parichien, le met sur sa tête et tombe sous son pouvoir maléfique ... Après beaucoup de tours de magie, de chansons et de coups pendables, ils comprennent qu'ils sont manipulés par cette panoplie magique. Ils l'utilisent une dernière fois pour faire apparaître masques, palmes et tubas et partir bras dessus, bras dessous, sur la route des vacances.

Le décor

Le décor est un coin de jardin laissé à l'abandon, avec une vieille niche en bois, une poubelle, un arrosoir et des tournesols derrière une palissade. Mais grâce à la magie et un régisseur plateau invisible, le décor bouge, chante et crache. Les fleurs grandissent, les tournesols dansent au rythme de la musique sous les quolibets de l'insupportable l'arrosoir-parlant... En un mot, un décor à surprises.

Propos de mise en scène

S'il n'y a pas de petits genres au théâtre, il est un genre pour les petits. Nous ne voulons pas pour autant exclure les grands. Notre ambition est de présenter un spectacle ludique, drôle et parfois cruel, dans un esprit Tex Avery. Rien ne doit jamais être installé, une surprise doit en chasser une autre.

C'est dans cet esprit que nous avons écrit et conçu ce spectacle. La magie où plutôt les prodiges ainsi que le texte doivent captiver les petits et les grands, et l'univers animalier permettre aux enfants de mieux s'identifier aux personnages. Le chien Toutou et la chienne Hifi ne sont pas nunuches. Il sont aux prises avec l'ennui et un pouvoir qui les dépasse. Comment s'affranchir des obstacles et se prendre en main ? C'est là le modeste message de ce moment de plaisir que nous voulons offrir.

Les enfants seront invités à proférer la formule magique "Abracanigou", à avertir les Magichiens des dangers et à reprendre avec nos héros les refrains des chansons.

La musique originale de Vincent Knobil a donc une part importante dans le spectacle, car elle ponctue les prodiges et accompagne l'action. Une vidéo est disponible sur demande.